fbpx

Tout le monde ne peut pas s’appeler James Bond, ni décliner son identité avec cet éclat qui va jusqu’à faire d’un nom, une référence culturelle largement partagée. C’est un peu notre cas chez Lulu & Kroy (pour le moment en tout cas).

La colère gronde 

Nous voyons passer de plus en plus fréquemment, au hasard des articles de presse et des reportages TV, notre nom avec des orthographes des plus loufoques. Si ça ne tenait qu’à nous, on en parlerait en riant deux minutes et puis on passerait à autre chose. L’erreur est humaine me direz-vous et celle là n’est pas criminelle. 

Seulement, tout le monde ne le voit pas de cet oeil. Lulu & Kroy est entré dans les mœurs

de millions personnes en devenant le symbole de l’accès à la culture pour des citoyens du monde entier. L’appropriation est telle chez certains qu’on y a découvert des temples édifiés au culte des livres que d’aucun appelle bibliothèques. 

La fidélité à Lulu & Kroy n’a pas tardé à éclater au grand jour, si bien que nous voyons des pétitions, des manifestations et parfois même des émeutes éclater un peu partout en France, mais aussi dans la francophonie.

Comme ne la jamais dit Georges Washington : “Respecter un peuple commence par respecter ses aspirations les plus profondes, ses amis les plus loyaux et le titre de ses livres de chevet”. On comprend mieux pourquoi les peuples s’insurgent.

The reason why

Autant lever un doute orthographique tout de suite. Pourquoi Kroy avec un -k et un -y ? Cette graphie vient de la contraction du prénom hongrois Károly. Ces deux lettres en sont donc l’héritage direct. Ceci explique pourquoi on ne voit pas des graphies telles que Croi, Kroi, Croy, Croil, Creuil ou Croille. Les parodistes de mauvaises éducations pourraient s’adonner au plaisir sordide de remplacer la dernière voyelle par un -t. Nous ne ferons aucun commentaire.

Pour ce qui est de Lulu, il vient bien évidemment de… Lucas (c’était la question à 100 patates). C’est aussi la raison pour laquelle c’est Lulu et pas Loulou.

Appel du 18 octobre 2019

Les Chefs qui, depuis de nombreuses années sont à la tête des médias français, ont pour certains fait une erreur. Cette erreur, alléguant aux journalistes la défaite de leur relecture, doit être éradiquée.

Certes, vous êtes peut-être submergés par la diversité des orthographes possibles de l’ennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont autant de Lulu & Croi, Lulu & Kroi, Loulou & Kroy, Lulu & Croil, Lulu & Creuil, Lulu & Croille, Lulu & Croy ou Lulu & Crot, qui peuvent vous faire douter. Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

Kroy.ez-moi moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour Lulu & Kroy. Les mêmes moyens qui nous ont assaillis peuvent faire venir un jour la victoire. Car Lulu & Kroy ne sont pas seuls ! Ils ne sont pas seuls ! Ils ne sont pas seuls ! Il y a un vaste Empire derrière eux, fait de rêves, de promesses et d’aventures merveilleuses. 

Cette guerre n’est pas limitée au territoire malheureux de notre application. Cette guerre n’est pas tranchée par la bataille des écrans. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, toutes les imprécisions, toutes les hésitations n’empêchent pas qu’il y a dans l’univers tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Le destin du monde est là.

Moi, Károly, actuellement devant mon ordinateur, j’invite avec Lucas et Maxime mes associés, les journalistes et relais d’informations français, qui se trouvent en territoire numérique ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, à relire nos noms, prénoms et nom de société de manière à éviter les fautes.

Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. Demain pas comme aujourd’hui, je parlerai au 19:45 de M6.

Catégories : Lecture